Accéder au contenu principal

Roman : le Reflet des méduses par Julie Nakache

Une tragédie moderne aux limites du rêve : un roman envoûtant, un thriller poétique et surréaliste.


Mélisandre appelée par des lettres anonymes, se retrouve à Deauville sur les traces d'un écrivain disparu, H.F. Sur son chemin, elle tombe sous l’emprise d’un mystérieux quadragénaire qui tente de la soumettre à de sombres desseins. Qui est cet homme qui précipite les femmes vers des fins tragiques ? Quel lien a-t-il avec les lettres anonymes, l'écrivain H.F, les méduses qui s'échouent par milliers, les jeunes jumelles évanescentes ?

Le lecteur déambule dans cette histoire comme dans un rêve, dont on ne saurait dire, par sa force, s'il est réel ou non ; dans l’univers de la jeune romancière, les papillons poussent sous la peau, les masques créent une seconde vie et les méduses pleurent avant de mourir. En définitive, ce que propose le roman, c’est peut-être et surtout une réflexion sur les pouvoirs de la littérature.
Il y a un peu de Haruki Murakami et de Boris Vian dans le surréalisme de Julie Nakache. Chaque scène pourrait se suffire à elle-même tant la langue et l'univers sont maîtrisés, et on se plaît à relire chaque passage du livre.


L’auteur :
Née à Evreux en 1981, Julie Nakache enseigne les lettres modernes. Après Il neige un peu de lui sur le seuil où elle attend, publié en 2010, Portraits au visage manquant, publié en 2014, Le Reflet des méduses est son troisième roman."Mes romans interrogent sans relâche le mystère toujours renouvelé de l'écriture, celui des mots avec lesquels tentent de se dessiner nos existences vacillantes" 

Roman, collection Fil à Fil, 139 pages, 20 euros.
ISBN : 978-2-919121-20-5
Paru le 10/04/2017


Commander Le reflet des méduses  (livraison par Amazon)
Editions d’écarts