Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Dans les coulisses de l'ENA, promotion "Ubu Roi" par Olivier Saby

Depuis sa création en 1945, aucun témoignage n'avait jamais filtré sur l'intérieur de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA)! Comme François Ruffin l'avait fait en 2003 avec Les Petits Soldats du journalisme (une enquête sans concession sur la formation aux métiers de la presse), Olivier Saby n'a pas choisi le pamphlet pour dénoncer les travers de la formation de "l'élite de la République"... Son livre n'est pas non plus celui d'un reporter "infiltré", plutôt une somme d'anecdotes, souvent drôles, toujours édifiantes recueillies durant ses deux années d'ENA.
Ancien élève de l'Institut national des télécoms et de Sciences Po Paris, Olivier Saby avait le profil idéal pour intégrer l'école qui a vu défiler les plus grands noms et formé la plupart de nos ministres et Préfets (80 par an, dont François Hollande, Ségolène Royal, Laurent Wauquiez, Lionel Jospin... depuis 1945).

L'obsession du rang de sortie...
De la sélection, qui intègre aujourd'hui plusieurs niveaux d'admission, jusqu'à leur sortie, les élèves sont infantilisés, éduqués, "moulés" pour réagir de la même manière à toutes les situations. Formés par des anciens énarques, qui commencent toujours par décliner le nom de leur promotion et leur rang (classement) de sortie, les lauréats peuvent passer des nuits entières de "négociation" pour choisir le nom de leur promotion, être abrutis par les règlements les plus incongrus, se livrer à des compétitions ridicules, toujours dans le but d'atteindre l'une des premières places de sortie...
Leurs enseignants viennent du gratin de la République, mais ils peuvent intervenir sur des sujets  qu'ils ne maîtrisent absolument pas (un spécialiste des maladies infectieuses peut donner un cours sur l'économie de la télévision et à l'inverse un responsable de France 2 intervenir sur le budget du Ministère de l'Agriculture)... Très vite, tous ces futurs ministres, ambassadeurs, préfets... qui s'organisent pour ne plus suivre les cours qu'en alternance en trichant avec les feuilles de présence, reviennent à leurs préoccupations parisiennes (l'école est décentralisée à Strasbourg) et se mettent à calculer l'intérêt pour leur carrière -et leur carnet d'adresse -  des lieux où ils vont effectuer leurs stage pratiques. Un stage dans une oeuvre humanitaire sera du plus grand chic pour celui qui se destine à la politique, les bureaux de l'Union Européenne à Bruxelles plus utiles à un féru d'administration... De toute manière, c'est l'école qui décide des lieux "d'immersion" et il n'est pas rare qu'un élève qui demande, comme Olivier Saby, Israël, se retrouve à Beyrouth !
Mois après mois, stage après stage, de Beyrouth à Bondy, de Brest à Tokyo, l'ancien élève raconte comment les énarques apprennent à capter le pouvoir. Derrière les murs strasbourgeois de cette ancienne prison pour femmes, peu de discussions sur l'avenir du pays, mais des pressions, des territoires convoités, la tragi-comédie du classement de sortie et un matricule pour la vie. Un témoignage qui se lit comme un roman, amuse comme une comédie, et qui laisse interdit.
Gilles Roman
(redaction@lyonenfrance.com)

Commander "Promotion Ubu Roi" (livraison par Amazon.fr)Promotion+Ubu+Roi+Robert+Badinter+ENA
----------------------------------------

Articles les plus consultés :

Posts les plus consultés de ce blog

A la Une des InrRockuptibles Macron 1er, J'annule tout !

L'édito de Pierre Siankowski à lire ici Macron Ier, face à Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek et Guillaume Meurice. 
Foutraque et critique, savant dosage de journalisme et d'humour, l'émission de France Inter Si tu écoutes, j'annule tout a été la seule éclaircie de la campagne présidentielle. Les Inrocks ont suivi son trio d'animateurs, Alex VizorekCharline Vanhoenacker et Guillaume Meurice, jusqu'à l'élection d'Emmanuel Macron. Mastroianni/Biolay : les superbes Treize ans après leur projet HomeBenjamin Biolay et Chiara Mastroianni chantent à nouveau ensemble sur le nouvel album de Benjamin, Volver. Entretien. Jay Mclnerney, Mr. Manhattan Dans Les Jours enfuis, l'écrivain réactive son couple fétiche, les Calloway, sur fond d'Amérique en crise et d'élection d'Obama. Les Inrocks l'ont rencontré chez lui, à New York.
Flics et homos : la fin d'un tabou ?Comment vit-on son homosexualité lorsqu'on est policier ou gendarme en France ?…

Intellectuels "faussaires", P. Boniface tire la sonnette d'alarme !

Un livre "moral" qui remet les idées en place et crée la polémique ! D' Alexandre Adler à BHL, de Caroline Fourest à Mohamed Sifaoui en passant par Philippe Val, tous en prennent pour leur grade et ne manqueront pas de répliquer:"Depuis quelques années, le mensonge est devenu la marque de fabrique de plusieurs intellectuels" écrit Pascal Boniface qui déplore que ces "faussaires" qui assènent sans aucun scrupule des contrevérités pour défendre telle ou telle cause sont quasi intouchables.  Quoi qu'ils racontent, on les respecte et personne, ou presque, n'ose dénoncer leurs (petits) arrangements permanents avec la vérité. Le triomphe de ces "serials-menteurs" représente une véritable menace pour l'information et la démocratie. Les "intellectuels faussaires" dont il est question dans cet ouvrage sont bien connus. Ils s'affichent sur les plateaux de télévision et tiennent des chroniques à la radio ou dans la presse.  To…

Le retour d'Harry Potter : 2016, année fantastique !

Marié et père de trois enfants, Harry est employé du Ministère de la Magie . Son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familialdont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus. Le livre, qui sortira en même temps que la première partie de la trilogie filmée, est déjà disponible en précommande ici :    Le retour d'Harry Potter

Il est rare qu'une maison de sorciers ne compte pas dans sa bibliothèque un exemplaire des Animaux fantastiques. Désormais, et pour une période limitée dans le temps, les Moldus vont avoir à leur tour la possibilité d'apprendre où vit le Quintaped, ce que mange le Puffskein et pourquoi il vaut mieux ne pas laisser dans le jardin une soucoupe de lait destinée à un Knarl...
 A découvrir :
La version pour téléphone mobile de notre chaîne YouTube