Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Vient de paraître : Laurent Bonnevay, le centrisme, les départements et la politique

Edouard Herriot avait un clone... au centre droit ! Le livre "Laurent Bonnevay", édité par Stéphane Bachès et financé par le Conseil Général du Rhône, est une oeuvre d'historiens qui enquêtent sur cet oublié de l'histoire. 

Ce nom, qui n'est associé dans le Grand Lyon qu'à une station de métro et à un boulevard de ceinture, représente pourtant un des acteurs politiques de premier plan, de la première moitié du XXe siècle, sur la scène nationale, en tant que député du Rhône, et sur la scène départementale, en tant que conseiller général du Rhône et président du conseil général.

Laurent Bonnevay, qui appartient à la Droite républicaine, se décrit lui-même comme "un républicain modéré, mais pas modérément républicain". En 1940, il n'a pas failli le 10 juillet à son engagement républicain. Au-delà de la découverte de cet itinéraire politique contemporain de celui de Justin Godart et d'Edouard Herriot, ce livre offre également une réflexion historique sur une des institutions fondamentales de la République qu'est le conseil général et sur des carrières de président de cette institution, en s'interrogeant sur leurs parcours en référence à celui de Laurent Bonnevay.

Ouvrage collectif, sous la responsabilité de Bruno Benoît et Gilles Vergnon, le livre retrace la vie et l'histoire de cet homme politique très traditionnel "un homme du XIXème par son allure, sa manière de se vestir et de se comporter"  qui exerça son influence jusqu'au milieu du XXème siècle dans le département, mais qui ne joua jamais de rôle au niveau national.

Une opposition teintée de respect et d'affection avec Edouard Herriot
A Lyon, on lui doit quelques aménagements urbanistiques toujours partagés entre l'innovation et la tradition, comme le Parc de Parilly ou le fameux "boulevard de ceinture" qui porte aujourd'hui son nom. Il a joué un rôle majeur dans l'installation des écoles normales et surtout, d'après les auteurs de ce livre, conservé une certaine liberté vis à vis de la droite et du régime du Maréchal Pétain avant et pendant la guerre. C'est ainsi qu'il a pu être mis en cause par les journaux collaborationnistes "Candide" et "Je suis partout" . Ce dernier l'a accusé de combattre "sournoisement le maréchal et Mr Laval". Ce qui ne l'a pas empêché plus tard de prendre des nouvelles d'Edouard Herriot pour qui il avait une certaine affection et, lorsque celui-ci est revenu au pouvoir local, de saluer "l'honneur" que Mr Herriot avait eu à se faire suspendre de sa fonction de maire par Pierre Laval. 


Ils mourront tous les deux à quelques mois de différence : Herriot le 26 mars 1957 et Bonnevay le 28 mai de la même année !
Pour en savoir plus : Laurent Bonnevay : Le centrisme, les départements et la politique 



Articles les plus consultés :

Posts les plus consultés de ce blog

Alimentation : Les Vegan ont gagné la bataille des arguments moraux

Dans cet essai accessible et engagé, Théo Ribeton dresse pour la première fois un état des lieux social et culturel de la dynamique vegan

Alors que la bataille des arguments moraux et environnementaux est déjà gagnée depuis plus de quarante ans, les habitudes et traditions opposent pourtant une série d’obstacles invisibles aux contours flous.

Pourquoi le monde est-il en train de devenir vegan ? Quel rapport entretenons-nous avec ce phénomène? Quel impact sur notre gastronomie et notre culture? Quel poids font peser les lobbies sur notre prise de conscience ? Qui sont les adversaires? Comment les politiques s’en emparent-ils ? C’est avec la volonté de parler d’un monde qui hésite, en plein glissement de valeurs, que l’auteur analyse les manifestations d’un changement en profondeur dont il est essentiel de prendre la mesure.
Commander V comme Vegan -
 A découvrir :
La version pour téléphone mobile de notre chaîne YouTube

Albert Camus en tête de gondole...

Plusieurs ouvrages sortent en même temps à l'occasion de la commémoration du centenaire de la naissance de ce "penseur solaire", "fils d'Alger", qui a obtenu le prix Nobel de littérature en 1957. Dans Citations de Camus expliquées , Jean-François MATTÉI(1), déjà auteur de "Albert Camus et la philosophie" (PUF / 1997), et  "Camus De la révolte au consentement" (PUF / 2010) offre un recueil à l’intention du plus large public, à la (re)découverte  de ce romancier métaphysique et lyrique, dramaturge politique, journaliste engagé, de tous les combats de son temps. Dans ce livre paru aux éditions Eyrolles, les citations sont  contextualisées et commentées quant à l’actualité de leur message et assorties de leurs diverses interprétations.

L'ouvrage collectif Pourquoi Camus ? revient lui aussi sur le centenaire de la naissance de l'auteur de l'Etranger, sans éluder la "sinuosité" de son parcours. Comment parler, analyser, fa…

Volt de Walt Disney: les chiens ont aussi leurs anti-héros

Il est sympa Volt, le nouvel héros de Walt Disney !Dommage que le film soit particulièrement difficile à suivre par les enfants, avec des aller-retour dans le temps et des références à Hollywood ou aux USA surtout "audibles" par les plus grands. Les animaux sont sympathiques, mais les effets techniques (époustouflants) prennent trop souvent le pas sur la cohérence de l'histoire. Volt lui-même est un chien très spécial. Pour lui, chaque jour est riche d'aventures... du moins devant les caméras ! Car Volt est, comme sa jeune maîtresse, la star d'une série télévisée. Doté de super pouvoirs par un savant qui l'a modifié génétiquement, il doit aider sa jeune maîtresse à retrouver son papa (le fameux savant), otage d'un affreux homme à l'oeil vert ! Des changements de rythme dans l'histoire Mais au bout de quelques minutes, alors que le jeune spectateur se trouve pris dans cette histoire mi espionnage, mi science fiction, le film change de rythme pour lui …