Accéder au contenu principal
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)






Polar : René Belletto fait de Lyon sa "Ville de la peur"

Pressé par le danger, Donato ne voit d'autre issue que de remettre la cassette à Marie en lui mentant : " Tiens, un film policier pour ton fils ".

Marie donne la cassette à son fils David. Quand le danger la menace à son tour, elle devine l'horreur des choses et, avant d'être assassinée, elle a le temps de téléphoner à l'enfant. David et Michel Rey se rencontrent devant le commissariat de la rue Sully, à Lyon. Tel est pour Michel le début d'une aventure qui l'amènera à rencontrer sa future compagne, à élucider (ou à obscurcir) ses rapports avec sa sœur Nadia, à être contraint de quitter la police, et à tuer.
Après Régis Mille l'éventreur, Michel Rey poursuit dans cette Ville de la peur l'exploration des mystères de Lyon, qui voue complaisamment ses lieux secrets aux scènes d'épouvante et de mort, et une quête spirituelle qui trouvera son terme, si loin de Lyon, dans Créature, dernier volet de la trilogie.


Biographie de René Belletto
René Belletto est né à Lyon en 1945. Après des études de lettres, il publie son premier livre, un recueil de nouvelles, Le temps mort (prix Jean Ray 1974 de littérature fantastique). Il devient un auteur à succès quelques années plus tard avec des romans comme Le Revenant (prix de l'Eté VSD-RMC 1981), Sur la terre comme au ciel (Grand Prix de littérature policière 1983, adapté au cinéma sous le titre Péril en la demeure), L'enfer (prix Femina, prix du Livre Inter et Gutenberg du meilleur suspense 1986), ou La machine, un thriller également porté à l'écran.
Parallèlement à ses romans, René Belletto développe une œuvre plus discrète et plus secrète : aphorismes, poèmes, un essai sur Charles Dickens, etc. Coda (2005) est son dernier roman publié.