Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
Playlist "Musiques et Livres" à retrouver sur notre chaîne YouTube (abonnez vous ici :)

LYFtv-Librairie

Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur

(depuis mars 2008 !)

Qui sommes nous ?

LYFtv est un portail de sites d'actualités indépendants ... Retrouvez nous sur Facebook, Googleplus et Twitter, abonnez vous à la Newsletter...

Nous écrire

fleche+haut

fleche+haut

Alatélécesoir /Accueil

Affichage des articles dont le libellé est people. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est people. Afficher tous les articles

Phénomène : Marie Lopez publie #EnjoyMarie

jeudi 28 mai 2015

             
Marie+Lopez+YouTube+EnjoyMarie
A tout juste vingt ans, la jeune YouTubeuse lyonnaise rendue célèbre entre autres pour cette vidéo dans laquelle elle parle du harcèlement dont elle dit avoir  été victime au  au lycée, publie aujourd'hui le livre #EnjoyMarie

" J'ai eu une envie, l'envie de raconter une histoire, de partager quelque chose de différent avec vous". Moins de vidéos, plus de mots, moins d'EnjoyPhoenix@, plus de Marie. C'est le pourquoi de ce livre. Kaléidoscope d'instants, Polaroid d'images... Rassurez-vous, ce n'est pas une biographie... à 19 ans, vous rigolez. Simplement un regard, une réflexion spontanée sur des sujets un peu mis à l'écart dans les médias, de ces sujets peu accrocheurs : être bien dans sa peau avec... un appareil dentaire, des cheveux gras, de l'acné sévère, le harcèlement scolaire, la famille décomposée... et le reste, le Net, les réseaux sociaux, tout y est, le meilleur comme le pire..."

Lire la suite - Phénomène : Marie Lopez publie #EnjoyMarie

"Paris, capitale du crime" - Frédéric Diefenthal et Paul-Henri Moinet

jeudi 8 août 2013

Paris+capitale+crime
Les 20 affaires criminelles qui ont le plus marqué Paris depuis le début du xxe siècle.  Les crimes célèbres laissent une trace indélébile aux endroits où ils ont été commis. On ne peut pas traverser la place de la porte de Clignancourt sans penser à l'exécution de Mesrine, passer dans la rue Montmartre sans revivre l'émotion des Parisiens apprenant l'assassinat de Jaurès, arpenter le quartier de l'Étoile sans imaginer la petite entreprise de mort du Dr Petiot cachée dans la rue Le-Sueur, se balader entre le quartier des Grandes Carrières et de la Goutte d'Or sans avoir envie de replonger dans l'ambiance anarchiste de la bande à Bonnot.
Ce livre n'est pas que le récit impressionnant des faits : il révèle les correspondances secrètes entre la vie d'un quartier, l'esprit d'une époque et la personnalité des criminels. Bonnot ne serait pas Bonnot sans le progrès de l'industrie automobile naissante, Petiot ne serait pas Petiot sans l'occupation allemande. Le gang des Postiches nous replonge dans la génération Mitterrand, le clan des Zemmour, dans le Pigalle des années 1970. Il n'y a pas de quartiers plus criminels que d'autres. Il y a simplement des crimes qui hantent à jamais certains lieux, et finissent par dessiner dans la mémoire populaire la carte imaginaire de nos peurs.
- Commander Paris, capitale du crime sur LYon-Librairie (livraison par Amazon.fr).
Lire la suite - "Paris, capitale du crime" - Frédéric Diefenthal et Paul-Henri Moinet

Vient de paraître : "L' homme qui valait cinq milliards", quand le capitalisme financier devient fou

vendredi 20 juin 2008

Ce livre, que viennent de publier deux journalistes, Mélanie Delattre (Le Point) et Emmanuel Lévy (Marianne), reprend l'affaire Jérôme Kerviel depuis son début.
On le sait, le jeune trader qui a manqué faire "sauter la banque" a suivi des études assez simples et peu brillantes à Lyon (Voir l'article de LYonenFrance). Dans ce livre, les deux journalistes, qui sont les seuls - parmi tous les auteurs de livres sortis sur l' affaire- à avoir rencontré Jérôme Kerviel, se promènent dans les couloirs de la Société générale et tentent de démonter les responsabilités des managers de la banque, "aveuglés par le profit et la folie des grandeurs".

Les sept péchés de la Générale
L' hebdomadaire "Le Point" publie de larges extraits de "l'homme qui valait cinq milliards", dont en particulier "les sept péchés de la Générale" : l'arrogance, l'avidité, l'idolâtrie, le mépris, le manque d'humanité, l'étonnante myopie de l'entourage et enfin l'absence de repentance. Sur ce dernier point, les auteurs écrivent que la direction de la banque a réservé ses excuses à ses actionnaires et salariés. Et encore, bien difficilement !

Lire la suite - Vient de paraître : "L' homme qui valait cinq milliards", quand le capitalisme financier devient fou