Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
Playlist "Musiques et Livres" à retrouver sur notre chaîne YouTube (abonnez vous ici :)

LYFtv-Librairie

Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur

(depuis mars 2008 !)

Qui sommes nous ?

LYFtv est un portail de sites d'actualités indépendants ... Retrouvez nous sur Facebook, Googleplus et Twitter, abonnez vous à la Newsletter...

Nous écrire

fleche+haut

fleche+haut

Alatélécesoir /Accueil

Affichage des articles dont le libellé est international. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est international. Afficher tous les articles

DAECH par Kader A. Abderrahim, une précieuse mise en perspective selon Pascal Boniface

lundi 27 mars 2017

             

DAECH 
Kader A. Abderrahim est chercheur à l'Iris, spécialiste du Maghreb et de l'islamisme, et maître de conférences à Sciences-po Paris. Il est également membre du Global Finder Expert des Nations unies qui vise à faire des recommandations au Secrétaire Général de l'ONU sur le dialogue des civilisations et le rapprochement entre le Sud et le Nord.
Qui sont-ils ? Combien sont-ils ? Quel est leur projet ? 
Surmédiatisée et méconnue à la fois, l'Organisation de l'Etat islamique s'est imposée comme un acteur central au Moyen-Orient. 
L'auteur remonte le fil d'un siècle d'histoire, de la création de la confrérie des Frères musulmans au terrorisme, en passant par l'enracinement des islamistes dans les sociétés arabes. 
Pédagogique, cet ouvrage donne des clés de compréhension sur l'islam, l'islamisme, les rivalités régionales, les antagonismes ethniques ou confessionnels et le jeu des puissances occidentales. Accessible, il propose plus de 40 fiches pour décrypter la stratégie et les problématiques de l'Etat Islamique . 

Lire la suite - DAECH par Kader A. Abderrahim, une précieuse mise en perspective selon Pascal Boniface

La Chine conquérante, enquête sur une étrange superpuissance

lundi 20 mars 2017

             
Faut-il craindre la Chine ? Après avoir réussi une émergence inouïe en moins de trente ans, ce géant de près d'un milliard et demi d'habitants se voit déjà en hyperpuissance mondiale et n'hésite plus à l'affirmer haut et fort.
En faisant partout déferler ses exportations, en siphonnant les matières premières de la planète, la Chine peut-elle infléchir la marche du monde ? Ses gesticulations militaires tonitruantes en mer de Chine vont-elles mener à un conflit international majeur ? Quelle est la véritable nature de ce curieux régime, à la fois totalitaire et capitaliste, où un Parti communiste de 88 millions de membres règne sans contre-pouvoirs ? 

 Jacques Gravereau décrypte avec beaucoup de finesse la Chine d'aujourd'hui et nous donne les clés pour comprendre de l'intérieur les modes de pensée de cette grande culture aux antipodes des standards occidentaux. Voici un portrait détonnant de la Chine, de son impressionnante montée en puissance, mais aussi d'un désastre écologique majeur, de fragilités sociales préoccupantes, d'une fuite en avant économique de plus en plus problématique, d'un nationalisme dangereusement attisé par un Parti qui l'utilise comme recette pour sa pérennité. 
 Vivant et inspiré, sans langue de bois, ce livre fourmille de surprenantes histoires vraies. Il se lit comme un roman. 
  "LE grand livre sur la Chine que l'on attendait depuis longtemps. Un regard passionnant, nouveau et décapant." Eric Laurent, écrivain et grand reporter.
 "Avec l'acuité dont il a déjà fait preuve, Jacques Gravereau porte un regard très éclairant sur les ambitions de la Chine." Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères
Le livre "La Chine conquérante" est disponible dans les pages librairie de LYFtv

Lire la suite - La Chine conquérante, enquête sur une étrange superpuissance

"Armer l'amour", le dernier combat de Stéphane Hessel pour la Palestine

mercredi 27 février 2013


Hessel+Palestine+livre "Le lait et le fiel " (Roman) d'Yves Créhalet a été préfacé par Stephane Hessel.  Il s'agit là de l'un de ses derniers combats...
Ancien diplomate et résistant, Stéphane Hessel est mort dans la nuit du 27 février 2013 à l'âge de 95 ans (lire sur LYon-Actualités "la biographie d'un témoin indigné"). Humaniste, militant politique, européen convaincu, l'une de ses dernières prises de position fût pour la défense de la paix en Palestine, notamment en préfaçant cet ouvrage, sorti en juillet 2012. « Je crois au pouvoir déclencheur du merveilleux quand il vole au secours de la sagesse (…) Armer l’amour c’est ce que réussit ce livre captivant » écrit-t-il.
 Né de l'Intifada, un jeune schizophrène a été adopté par une niçoise en grand désir d'enfant. De son délire, mûri en première partie dans la douceur niçoise et l'héritage initiatique d'Yves Klein, naît un enchaînement de circonstances qui l'écarte de la Baie des Anges, et le ramène au bord violent de la Méditerranée: à Jérusalem, pour un accomplissement qui dénouera le nœud palestinien.
 C’est à Nice, où se déroule toute la première partie du roman, que se noue et se mûrit la schizophrénie du personnage central. Schizophrénie qui rappelle la toujours actuelle déraison des scissions de l’humanité, illustrée ici par le conflit territorial israélo-palestinien et la séculaire revendication religieuse de Jérusalem par les deux camps. C’est contre toute attente qu’Hakim le divisé, bercé cependant entre l’amour de deux mères et d’une amante, sensible et initié au langage de paix de la musique, qui va réunir les âmes des peuples en sacrifiant son enveloppe charnelle, non pour tuer mais pour éviter une tuerie de plus.
 Puisse cette fiction devenir réalité… 
 Stéphane Hessel a aimé cette histoire prenante, et rendu hommage à un engagement de la poésie au service du politique. Aujourd'hui administrateur- trésorier national d'Unicef, Yves Créhalet publie son 5ème ouvrage, après un essai "Le masque et la marque" (1999 ed.Autrement), deux beaux livres: "Le Masque de la Chine" (2007 ed.Actes Sud), et "Treize charmes d'Afrique" (2012, ed.Présence Africaine), et un premier roman,"L'Inconnu de Tian'anmen",( 2009, ed.L'Harmattan). L'auteur revient ici à son parcours méditerranéen, dans une savoureuse évocation de Nice où il a passé son enfance, suivie d'une dramatique plongée dans la réalité palestinienne
Commander "Le lait et le fiel "(livraison par Amazon.fr)
 ----------------------------------------
Lire la suite - "Armer l'amour", le dernier combat de Stéphane Hessel pour la Palestine

Guerre d'Algérie, "droit et non-droit" aux éditions Dalloz

jeudi 16 février 2012


La guerre d'Algérie a longtemps été une "guerre sans nom". Double guerre civile entre les communautés d'une part et à l'intérieur des communautés d'autre part, elle demeure l'un des conflits les plus complexes de la décolonisation. 
Par la violence de ses affrontements, ses massacres et les mouvements d'exode associés, elle contribue à opposer durablement et viscéralement Français et Musulmans, tout comme à continuer de diviser l'opinion publique.

Dans cet ouvrage, le droit se présente tel qu'il a été avant, pendant et après la guerre d'Algérie : porteur de l'injustice, de la barbarie, de l'impunité.
L'injustice est organisée, par exemple dans la loi du 21 décembre 1897 sur l'indigénat, jusqu'à la décision du Conseil constitutionnel du 4 février 2011 qui reconnaît, enfin, l'égalité pour les anciens harkis.

La barbarie est annoncée dans l'arrêté du préfet d'Alger du 7 janvier 1957 qui donne au général Massu les pouvoirs pour mener la « bataille d'Alger », jusqu'à l'arrêt de la Cour de cassation du 27 décembre 2005, qui renonce à condamner des journalistes pour diffamation à l'encontre d'un tortionnaire.
L'impunité est admise, par exemple, dans l'arrêt de la Cour de cassation du 20 juillet 1962 qui ne condamne pas pour attentat à la liberté le préfet de police Papon qui a ordonné une détention illégale, jusqu'à l'arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme.
du 15 janvier 2009, devant laquelle le gouvernement français admet, enfin, que « faire l'apologie de la torture et des exécutions sommaires, en les justifiant au nom de la lutte contre le terrorisme, va à l'encontre de la justice, de la paix et de la prééminence du droit ».
La reproduction et le commentaire de cent cinq décisions juridiques (conventions internationales, lois, décrets, arrêts...), de 1830 à 2011, permettent de faire la part du droit et du non-droit.

Arlette Heymann-Doat est professeur émérite de droit public à l'Université de Paris-Sud
Commander sur LYon-Librairie.com Guerre d'Algérie, droit et non-droit, 224 pages, 3 euros(livraison par Amazon.fr)
----------------------------------------
Lire la suite - Guerre d'Algérie, "droit et non-droit" aux éditions Dalloz