Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
Playlist "Musiques et Livres" à retrouver sur notre chaîne YouTube (abonnez vous ici :)

LYFtv-Librairie

Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur

(depuis mars 2008 !)

Qui sommes nous ?

LYFtv est un portail de sites d'actualités indépendants ... Retrouvez nous sur Facebook, Googleplus et Twitter, abonnez vous à la Newsletter...

Nous écrire

fleche+haut

fleche+haut

Alatélécesoir /Accueil

Affichage des articles dont le libellé est environnement. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est environnement. Afficher tous les articles

Trous noirs, étoiles, quasars et autres étrangetés de l'Univers... un livre de Robert Gilmore (CERN)

vendredi 27 septembre 2013

             

Quels charmants guides, pour partir à la découverte des plus fabuleux mystères de l'Univers, que Blanche neige, Cendrillon et la Belle au bois dormant !


Après Alice au pays des quantas, Robert Gilmore se sert de ces célèbres personnages des frères Grimm pour nous montrer qu il y a plus d une façon de mettre en lumière les étranges profondeurs de la physique moderne et de la cosmologie.

Une initiation, tout à la fois amusante et sérieuse, à la nature encore pleine d' inconnus de l espace et du temps qui nous aide à comprendre les lois du mouvement ou la Relativité, et nous permet d'appréhender la vie et la mort des étoiles, les trous noirs, quasars et autres « animaux » étranges qui peuplent notre Univers. 

Robert Gilmore enseigne la physique à l Université de Bristol, en Grande Bretagne. Au cours de sa longue carrière, il a travaillé au Laboratoire National de Brookhaven, au Laboratoire de l' Accélérateur Linéaire de Stanford, aux Etats-Unis, et au Centre Européen de Recherches Nucléaires (CERN) à Genève. Il est l auteur de plusieurs livres de vulgarisation à grand succès.


 -----------------------

LYonenFrance a besoin de votre soutien - abonnez vous !

Lire la suite - Trous noirs, étoiles, quasars et autres étrangetés de l'Univers... un livre de Robert Gilmore (CERN)

Jérémy Rifkin annonce la mort de l'industrie nucléaire !

lundi 6 juin 2011

Jeremy Rifkin est l'auteur de plusieurs best-sellers, dont "Le Rêve européen", "La Fin du Travail" et "Le Siècle biotech". Ses livres ont été traduits dans plus de trente langues. Il conseille l'Union européenne et des chefs d'Etat du monde entier. Il est aussi président de la Fondation sur les tendances économiques. Dans une vidéo publiée sur le site Terra Eco, il  annonce dores et déjà la fin de l'industrie nucléaire : Voir la vidéo ici -

Les 5 arguments de Jeremy Rifkin retenus par Terra Eco :
1) Peu d’impact : Pour avoir un quelconque effet sur les émissions de gaz à effet de serre, il faudrait construire 1500 réacteurs nucléaires d’ici à 25 ans, à coups de milliers de milliards de dollars.
2) Le casse-tête des déchets : 60 ans que nous faisons du nucléaire et toujours pas de solution durable pour les déchets.
3) La pénurie menace : L’uranium est une ressource de plus en plus rare et son prix ne cessera d’augmenter.
4) Le danger des solutions alternatives : Certes, on peut remplacer l’uranium par du plutonium mais à l’heure du terrorisme, est-ce vraiment une bonne idée ?
5) Le problème de l’eau : « 40% de toute l’eau douce consommée dans toute la France est utilisée par l’industrie nucléaire pour refroidir les réacteurs » avant d’être relâchée à une température supérieure. On risque donc de manquer cruellement de ressources hydriques. La solution ? Refroidir les centrales à l’eau de mer. Mais c’est bien sur les côtes que les risques de tsunami et les densités de population sont les plus grands.

A lire son dernier livre, "Une nouvelle conscience pour un monde en crise" 
Présentation de l'éditeur : Jamais le monde n’a paru si totalement unifié (par les communications, le commerce, la culture) et aussi sauvagement déchiré (par la guerre, la crise financière, le réchauffement de la planète, la diffusion de pandémies). Quels que soient nos efforts intellectuels face aux défis d’une mondialisation accélérée, nous ne sommes pas à la hauteur : l’espèce humaine semble incapable de concentrer vraiment ses ressources mentales collectives pour « penser globalement et agir localement ».

Dans son livre le plus ambitieux à ce jour, le célèbre penseur critique Jeremy Rifkin montre que cette déconnexion entre notre vision pour la planète et notre aptitude à la concrétiser s’explique par l’état actuel de la conscience humaine. Nos cerveaux, nos structures mentales, nous prédisposent à une façon de ressentir, de penser et d’agir dans le monde qui n’est plus entièrement adaptée aux nouveaux contextes que nous nous sommes créés. L’environnement produit par l’homme se mue à vive allure en espace planétaire, mais nos états de conscience sont encore agencés aux ères précédentes de l’histoire, qui s’évanouissent tout aussi rapidement. L’humanité, soutient Rifkin, se trouve à l’aube de sa plus grande expérience de tous les temps: remodeler sa conscience pour que les humains puissent s’aider mutuellement à vivre et à prospérer dans leur nouvelle société mondiale…

A l’heure où les forces de la mondialisation s’accélèrent, s’approfondissent et se complexifient, tout indique que les anciennes formes de conscience religieuses ou rationalistes, soumises à trop forte pression, deviennent dépassées et même dangereuses dans leurs efforts pour piloter un monde qui leur échappe de plus en plus. L’émergence de la conscience empathique sera probablement un changement d’avenir aussi gigantesque et profond que lorsque les philosophes des Lumières ont renversé la conscience fondée sur la foi par le canon de la raison. 
Commander sur LYon-Librairie (livraison par Amazon.fr) -
Lire la suite - Jérémy Rifkin annonce la mort de l'industrie nucléaire !

"Manger peut-il nuire à notre santé ?" : Le livre Noir de l'Agriculture

mercredi 16 février 2011

livre noir agriculture
Vous souvenez-vous des Shadoks, ces étranges oiseaux qui passaient leur vie à pomper, pomper, pomper et à inventer des machines toujours plus absurdes ? Les Shadoks, aujourd’hui, c’est nous, ou plutôt notre agriculture. 

Malgré son coût prohibitif, celle-ci ne respecte ni le pacte social qui la lie aux paysans, ni le pacte environnemental qui la lie aux générations futures, ni même le pacte de santé publique qui la lie à chacun de nous. 

Les ressources d’eau sont gaspillées, polluées. 
Nous recevons chaque jour dans nos assiettes notre dose de pesticides et autres résidus médicamenteux. L’agriculteur ne s’en sort plus, et il est injustement voué aux gémonies, lui qui n’est que le bouc émissaire d’un système qu’il subit. La confiance est rompue.

Pendant deux ans, Isabelle Saporta a parcouru les campagnes françaises. Dans cette enquête, elle met au jour l’absurdité du système, en le remontant de la fourche à la fourchette, du cours d’eau pollué aux cancers environnementaux provoqués par les pesticides, des animaux trop traités à l’antibiorésistance.
La conclusion semble s’imposer : puisque notre agriculture pose plus de problèmes qu’elle n’en résout, il est urgent de changer de cap et de revenir à davantage de raison. Mais si tout le monde s’accorde sur le constat d’échec, aucun responsable politique ne veut prendre le risque de s’attaquer aux fondements de l’agriculture intensive.

Loin de se contenter de brosser un tableau alarmiste, Isabelle Saporta avance des solutions simples. Pour les trouver, il suffit de savoir écouter ceux qui connaissaient le monde avant son délire productiviste. Ceux qui, aujourd’hui, travaillent d’arrache-pied à remettre les champs dans les sillons du bon sens paysan.

Isabelle Saporta est journaliste. Elle a longtemps préparé les émissions de Jean-Pierre Coffe sur France Inter. Elle est l’auteur de documentaires, dont "Manger peut-il nuire à notre santé ?" et collabore à Marianne.

Commander "Le livre noir de l'agriculture" (livraison par Amazon.fr)
Biographie de l'auteur
copyright : Jean-Marc Gourdon
Lire la suite - "Manger peut-il nuire à notre santé ?" : Le livre Noir de l'Agriculture

Vient de paraître : "Ciel, ma prairie", de Dominique L.Pélegrin

samedi 26 juillet 2008

Au moment de la création du nouveau site LYon-Nature.fr, nous nous sommes intéressés au dernier ouvrage de Dominique Louise Pélegrin, Ciel ! Ma prairie : Aventures paysagères


Dominique Louise Pélegrin est l' auteur du crocodile rouillé (voir article dans LYon-Actualités). Ecrivain et journaliste. elle a travaillé comme grand reporter à Télérama, et anime actuellement des ateliers d'écriture. Passionnée d' environnement, elle a publié deux livres sur le jardin, Stratégies de la framboise (Autrement, 2003) et avec Marc Ayrault, jardins paradis (Larousse, 2005), ainsi que ce roman, Le crocodile rouillé (Belfond, 2007), dont nous avons déjà parlé.
La prairie, une histoire... de sexe
Dans Ciel, ma prairie, on apprend que la prairie n'est pas simplement "le plancher des vaches, un bout de paysage, un bien foncier ou un écosystème". Lieu millénaire, quasi immobile sous le poids des saisons, la prairie serait née de la mythologie : Ouranos (le Ciel) passe son temps vautré sur Gaïa (la Terre), jusqu' à ce que son fils Kronos (préoccupé du temps) le castre d' un coup de serpe. Comme les Dieux ne font pas les choses à moitié, "le sperme paternel jaillit une dernière fois, créant la Voie lactée. Quelques gouttes tombent dans la mer, se mêlent à l' écume... et Aphrodite sort de l' eau... aborde sur l' île de Chypre... l' herbe commence à pousser sous ses pieds... la terre se couvre de végétation... "
L' homme, le temps, l' espace
De tout temps l' homme a voulu gérer l' espace et le temps, la prairie en a fait les frais... maisjusqu'à présent elle a sû s' adapter à cette volonté de maîtrise. "La voilà qui perd des moutons mais gagne des pavillons... Le maïs l'étouffe, la broussaille l'enserre, le bitume la consume. Elle disparaît, mais on n'en a jamais autant rêvé. Elle contient nos réserves de plaisir et d'imagination, d'aventure et de santé".
Dans ce livre, on fait des rencontres : une bergère virtuelle, qui élève des vaches et vend son lait par internet, Socrate, un lapin près du RER, un jardinier furieux, un lotissement, des agriculteurs qui veulent travailler moins pour gagner plus, une vache qui rigole doucement...
Vous l' aurez compris, on apprend beaucoup mais on ne se "prend pas la tête". On se rend compte que la prairie bouge et que derrière les bonnes et mauvaises herbes, les intérêts économiques ne sont jamais loin. Le plan Marshall a servi aux américains pour imposer un modèle de gestion des espaces et de l' agriculture. L' homme veut régler, métrer, tondre et ordonner, mais la prairie ne s' en laisse pas compter, et au final c' est elle qui devrait avoir le dernier mot !
Parler des prairies, c'est regarder sous un autre angle la société où nous vivons Dominique Pélegrin pose en même temps toutes ces questions qui se bousculent sur nos façons de manger, de penser, d'habiter, de nous reposer. de nous déplacer, de voir la ville, de rêver la campagne... Car si dans notre imaginaire, la prairie est un espace dans lequel broutent les vaches, batifolent les moutons, se promènent les canards et s' embrassent les amoureux, la réalité est aujourd' hui bien différente : domestiquée, la nature n' est plus qu' "espace vert" et "parc naturel". Il y a bien longtemps que les poulets sont rangés dans des batteries, les vaches "dans des élevages industriels".

Ciel ! Ma prairie : Aventures paysagères , 15 Euros, Editions Autrement.
Lire la suite - Vient de paraître : "Ciel, ma prairie", de Dominique L.Pélegrin