Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2015

Les "Chroniques d'une branleuse" de Anne David, présentées par Marie Desplechin

" Tout est bien dans les chroniques d'Anne David, ses questions, ses colères, ses amitiés, et ce qu'elle écrit du grain de sa vie. Le chat, le toit, le neveu, le café où elle s'astreint à se rendre tous les jours avec son ordinateur, la guimauve que le garçon pose sur la soucoupe depuis qu'il sait qu'elle est au chômage. Parce que c'est lui, le chômage, qui fait d'elle l'observatrice impitoyable de sa propre existence et alimente ses chroniques. "Le travail est un banquet joyeux et débonnaire", écrit-elle. Et le "chômeur n'est pas un convive légitime". Mais ce qui manque lui ouvre le champ de toutes les autres légitimités, à commencer par celle d'écrire. Tout ce travail qu'elle s'invente alors... Si différent de "l'emploi", ce concept absurde dont elle décortique l'inanité et auquel il faudrait tout consentir. "J'accède à l'état paradoxal des intermittents, des artistes, des indépend…